Nos actualités

Retrouvez les actualités du cabinet de Gastroentérologie Beaulieu à Lausanne

CONSIGNES POUR PATIENT.E.S SOUS TRAITEMENT IMMUNOMODULATEUR FACE AU COVID-19

Le 12 mars 2020

 

Madame, Monsieur,

 

Devant le nombre élevé de questions comme "Suis-je à risque face au coronavirus avec mon traitement?", nous avons opté d’envoyer ce message d’information à tous nos patient.e.s, ceci d’autant plus que notre centrale téléphonique doit rester accessible pour les urgences et les rendez-vous. Plusieurs mesures ont été prises pour surveiller l’épidémie et informer les patient.e.s avec maladie de Crohn et colite ulcéreuse.

 

Nous avons travaillé dans le cadre du groupe IBD-net, qui rassemble tous les spécialistes des maladies inflammatoires intestinales en Suisse. Ce groupe a préparé et maintient à jour une feuille d'information dans 4 langues, pour renseigner les patients avec Crohn ou colite ulcéreuse sur les risques particuliers face au coronavirus. Merci de vous référer à cette page.

 

Nous avons également contacté nos collègues experts en maladies inflammatoires intestinales internationaux et suivi les progrès de la cohorte internationale SECURE-IBD à laquelle nous contribuons. L’attitude qui en résulte est de poursuivre tous les traitements pour les patient.e.s Crohn et colite, parce qu'aucune augmentation de la sévérité de l'évolution de l'infection covid-19 a été observée pour les malades Crohn et colite sous traitement immunomodulateur. Par contre les malades en rechute ou sous hautes doses de cortisone sont plus fragiles.

 

Forts de toutes ces expériences, nous proposons de poursuivre les traitements de nos patients, ce qui parait plus prudent que de stopper et de les exposer à une rechute, possiblement dans quelques semaines en plein pic de l’épidémie. Cette position peut évoluer mais c'est celle qui semble juste actuellement.

 

Les informations actuelles sur la vaccination sont rassurantes également pour les personnes avec maladies inflammatoires de l'intestin sous les divers traitements. Les traitements immunomodulateurs peuvent éventuellement baisser un peu le niveau des anticorps après vaccination, mais très probablement cela ne change pas la protection obtenue par la vaccination. Les patient.e.s Crohn et colite sous traitement immunomodulateur sont inclus dans le groupe 1 de l'OFSP, ce qui implique qu'avec un certificat de la part de leur médecin, ils.elles sont admis.e.s pour la vaccination depuis le début de la campagne suisse.

 

Cela dit, les principes restent les mêmes pour tous : Suivre les précautions, en accord avec les toutes dernières recommandations du conseil fédéral, qui sont valables pour tous (voir le site web de l’OFSP sur le sujet). Evitez les voyages inutiles, les rassemblements de toutes sortes, et portez un masque avec lavage de mains fréquents si vous fréquentez des trains ou bus bondés ou êtes exposés à un rassemblement de gens. Le télétravail devrait être privilégié autant que faire se peut.

 

Si vous deviez être controlé.e positif.ve ou tombez malade de ce virus, nous vous remercions de nous le communiquer, car nous sommes prêts à aider vos médecins et désirons maintenir un registre de tous les cas liés à nos maladies pour en tirer le plus d’expérience possible, à partager ensuite avec nos collègues nationaux et internationaux.

 

En vous remerciant de votre confiance, nous restons à votre entière disposition et vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos meilleures salutations.


Prof Pierre Michetti, Dr Christian Felley, Dr Hayssam Moubayed, Dre Marianne Vullièmoz

En savoir plus sur nous